Face à la surdité du Recteur, tous ensemble à la préfecture !

, par  Laidi BenHaddou

Le SNES-FSU, le SNEP-FSU et la FSU Guadeloupe déplorent le mépris et la surdité de Monsieur le Recteur devant la mobilisation croissante des établissements scolaires !

Ce jour, les trois collèges de Saint-Martin, Albert Baclet à Marie-Galante, Mireille Choisy à Saint Barthélemy, Bébel à Sainte Rose, Les Roches Gravées à Trois Rivières, Gerville Réache à Basse-Terre, mais aussi et surtout Courbaril à Pointe Noire sont en grève, pour les mêmes motifs : des suppressions de postes injustifiées et des heures supplémentaires en volume insupportable.

Monsieur le Recteur ne cesse de jouer le pourrissement et renvoie à la rentrée scolaire l’attribution de moyens précaires en dépit du bon sens, en dépit de la réalité. Malgré le soutien des parents d’élèves, malgré le soutien de la mairie de Pointe-Noire, malgré neuf jours de grève, Monsieur le Recteur méprise l’avenir des collégiens de Pointe-Noire Courbaril.

Dans le même temps, le collège Bambuck du Gosier, sans faire un seul jour de grève, a obtenu 92 heures postes, et la suppression de 61 heures supplémentaires. Courbaril est pourtant classé REP, quand Bambuck est considéré comme favorisé ! Il est légitime que les collègues de Bambuck cherchent à améliorer leurs conditions de travail, mais il ne peut être question de le faire au détriment des autres !

Mépris de la jeunesse ! Discours de façade sur l’éducation prioritaire, pratique élitiste assumée pour le reste !

Les lycées Gerville Réache de Basse-Terre et Baimbridge des Abymes accueillent les mêmes catégories d’élèves, ont à peu près les mêmes options, les mêmes classes préparatoires. Pourtant Baimbridge bénéficie d’un taux d’encadrement très largement supérieur à Gerville Réache (H/E de 1,50 contre 1,39).

Deux poids, deux mesures ! Clientélisme insupportable ! Face au manque de moyens, le recteur privilégie les établissements prestigieux !

Car, pourquoi supprimer tous les moyens dans les collèges ? Pour créer de petites filières prestigieuses de BTS, réservées à une petite élite au détriment des collèges, où 100 % des élèves sont scolarisés ? Il faut plus de moyens pour tous les établissements !

Face à cette situation insupportable, la FSU et ses syndicats appellent l’ensemble des collègues, grévistes ou non grévistes à se rassembler jeudi matin devant la préfecture de Basse-Terre à 9 heures pour demander au préfet le classement de toute l’académie en éducation prioritaire (REP+), et interpeller les deux collectivités locales.

Devant la surdité de Monsieur le Recteur, amplifions, le mouvement !

Ensemble, contre les heures supplémentaires ! Ensemble contre les inégalités ! Ensemble contre la précarité ! Ensemble pour classer toute l’académie en REP+ !

Le SNES dépose un préavis national donc les collègues dont les établissements ne sont pas en grève sont couverts pour exprimer leur solidarité.

Articles les plus récents

  • Qui s’intéresse à la jeunesse Saint-Martinoise ?

    , par Laidi BenHaddou

    Dans un discours plein de morgue envers la mobilisation des enseignants de Saint-Martin, la présidente du Conseil Territorial :
    1. a affirmé que le collège de *Quartier d’Orléans* a des salles conçues pour **24 élèves au maximum**. 2. s’est félicitée que le collège *Soualiga* soit sorti de l’Éducation (...)

  • Dotations collège présentées au CTA

    , par Laidi BenHaddou

    Voici les dotations pour les collèges telles qu’elles ont été présentées par le Recteur au comité technique académique (CTA).
    La FSU a évidement fait remarquer tous les problèmes que cela causait mais il n’y a pas de vote.
    Les effectifs !
    On peut constater que dans 26 collèges, les effectifs en sixième (...)

  • Mobilisation dans les établissements pour la semaine

    , par Laidi BenHaddou

    Devant l’absence de réponse du Recteur (qui a confirmé qu’il créait des nouveaux BTS, donc supprimait des postes en collège), de nombreux établissements se mobilisent pour la réussite des élèves et les conditions de travail des enseignants.
    Malgré la stratégie du pourrissement choisie par le Recteur (en (...)

  • Grève au collège les Roches Gravées

    , par Laidi BenHaddou

    L’ensemble des syndicats représentés au collège Les Roches Gravées (SNES-FSU, SNCL, SNUipp-FSU, SNEP-FSU) appelle à la grève à partir du mardi 14 février. Ils remettent en cause la politique d’austérité qui sévit dans l’académie depuis 2008 malgré les besoins des élèves.
    Malgré les efforts pour tenter de (...)

  • Mobilisation contre les HSA dans les collèges

    , par Laidi BenHaddou

    Chères et chers collègues,
    Aujourd’hui plusieurs établissements se sont mobilisés contre les dotations horaires :
    le collège *Courbaril* (Pointe-Noire) classé en éducation prioritaire réclamait la non-fermeture d’une classe de sixième : le Rectorat prévoit *exactement* 72 élèves (donc *exactement* 24 (...)