SNES-FSU Guadeloupe

Accueil > Actions / Actualités > Actualités académiques et nationales > Non à la criminalisation de l’action lycéenne !

Non à la criminalisation de l’action lycéenne !

jeudi 13 décembre 2018, par Bureau SNES-FSU Guadeloupe

Le SNES-FSU Guadeloupe dénonce la criminalisation et la répression du mouvement des lycéens, qui se battent justement contre la réforme inique des lycées.

Le SNES-FSU dénonce toutes les violences, d’où qu’elles viennent. Cependant, il est inadmissible que 4 lycéens du LPO Chevalier de Saint-Georges soient toujours retenus en garde à vue depuis hier ! Ces enfants doivent être libérés au plus vite ! Il ne peut y avoir de criminalisation de l’action des lycéens.

Le SNES-FSU dénonce les propos insultants de la préfecture de Guadeloupe qui accuse les lycéens de s’amuser et de prendre des vacances anticipées, alors qu’ils luttent pour leur avenir, pour faire reculer une réforme qui met en place le tri social !

Plus que jamais le SNES-FSU appelle à accroître la mobilisation ! Plus que jamais, nous invitons les enseignants à rejoindre le mouvement des lycéens, à y prendre part pour encadrer le mouvement lycéen et empêcher autant que possible les débordements et les violences !

La jeunesse guadeloupéenne doit pouvoir exprimer publiquement ses revendications pour un avenir juste et légitime !

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



Logo SNES-FSU Guadeloupe
Facebook Twitter YouTube
SNES-FSU Guadeloupe
2 ruelle Sainte-Lucie
résidence Les Alpinias
Morne Caruel

97139 Les Abymes
0590 90 10 21
📧 guadeloupe@snes.edu
🏠