SNES-FSU Guadeloupe

Accueil > Actions / Actualités > Actualités académiques et nationales > La mobilisation nous ouvre des portes, le travail doit nous faire gagner (...)

La mobilisation nous ouvre des portes, le travail doit nous faire gagner !

jeudi 14 février 2019, par Bureau SNES-FSU Guadeloupe

Le SNES-FSU Guadeloupe remercie chaleureusement les collègues qui se sont très fortement mobilisé ce jour, dans leurs établissements, durant la manifestation, mais aussi devant le rectorat ! Cette mobilisation, inégalée depuis dix ans, est une réponse extraordinaire à ceux qui voudraient nous imposer un service public d’Éducation peau de chagrin ! Plus de la moitiés des conseils d’administration ont d’ores et déjà voté contre les dotations horaires globales proposées par le rectorat, parce que les moyens sont insuffisants !

À l’ampleur de la mobilisation, les réponses fournies par le recteur ne sont pas à la hauteur des attentes ! Le Recteur n’est pas revenu sur les 86 suppressions de postes.

Cependant, les interventions de la FSU ont permis de mettre un coin important dans les suppressions de postes !

En effet, le Recteur a accepté de revoir favorablement toutes les demandes de transformation d’HSA en heures postes qui seront formulées. Cela signifie concrètement qu’établissement par établissement, et discipline par discipline, il faut organiser le refus des HSA et demander la transformation des heures supplémentaires en heures postes ! En refusant toutes les heures supplémentaires non obligatoires, ce sont plusieurs centaines de postes qui sont en jeu !

Par ailleurs, nous appelons l’ensemble des établissements à formuler dans les instances d’établissement et auprès du recteur tous les besoins nécessaires en divisions et moyens ! Le Recteur a rendu trois divisions de 6ème sans problème particulier. Faisons le travail des moyens véritables par établissement pour mettre en difficulté l’administration et se garantir une rentrée de qualité !

Pour les lycées, où seule la FSU est intervenue, à la fois pour dénoncer la réforme des lycées, mais aussi pour défendre les mobilisations des collègues qui sont totalement légitimes dans la mesure où elles sont prises collégialement, le Recteur s’est engagé à se déplacer dans tous les établissements où cela s’avérerait « nécessaire ». Dans la mesure où la réforme des lycées est contestée partout, nous encourageons les collègues à s’organiser par établissement pour mettre en place toutes les actions collectives pour rendre « nécessaire » la venue du Recteur. Ce n’est qu’en se rendant dans les lycées et en rencontrant les équipes pédagogiques que le Recteur peut prendre conscience de la réalité et revenir sur des spécialités et des baisses de moyens.

La mobilisation n’est pas terminée. Elle va désormais se faire établissement par établissement ! Rien n’est encore acté !

De la même manière, concernant les SEGPA, aucune décision finale n’est prise ! Un groupe de travail doit se tenir pour étudier les besoins nécessaires ! C’est pourquoi nous invitons tous les établissements concernés à faire des demandes au Recteur sous couvert du chef d’établissement en nous mettant en copie pour demander le maintien des SEGPA dans l’académie !

Nous n’avons pas encore capitalisé l’ensemble des moyens nécessaires à une rentrée sereine, mais nous pouvons encore le faire ! Ne nous arrêtons pas au milieu du gué après une si belle mobilisation !

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



Logo SNES-FSU Guadeloupe
Facebook Twitter YouTube
SNES-FSU Guadeloupe
2 ruelle Sainte-Lucie
résidence Les Alpinias
Morne Caruel

97139 Les Abymes
0590 90 10 21
📧 guadeloupe@snes.edu
🏠