SNES-FSU Guadeloupe

Accueil > Actions / Actualités > Communiqué de presse > Communiqué de presse l’intersyndicale de l’Éducation

Communiqué de presse l’intersyndicale de l’Éducation

lundi 28 janvier 2019, par Bureau SNES-FSU Guadeloupe

Depuis plusieurs années et à chaque rentrée scolaire, le couperet tombe inéluctablement. Nous assistons à des suppressions massives de postes tant dans le 1er et 2nd degré que dans le secteur administratif. La situation archipélagique avec la double insularité n’a jamais été prise en compte ! Les moyens nécessaires à la réussite de la jeunesse guadeloupéenne n’ont jamais été attribués ! Pourtant, notre académie subit de plein fouet les conséquences de la politique libérale menée par les gouvernements successifs obstinés à démanteler inexorablement l’école en Guadeloupe en dépit de toutes ses vaines promesses.

• 86 postes d’enseignants (-100 si l’on regarde le détail des DGH)
• 4 postes d’administratifs

Alors que des centaines de précaires sont déjà employés dans les collèges et lycées de l’académie pour combler le manque de postes de titulaires, l’académie de Guadeloupe doit faire face à une saignée de 86 postes d’enseignement à la rentrée prochaine dans le second degré, 4 suppressions dans le secteur administratif.

Cette annonce arrive après la suppression des 160 postes à la rentrée 2011, des 170 en 2012, 40 en 2013, 31 en 2014, 29 en 2015, 35 en 2016 et des 44 2018.

De plus, cette coupe sombre va être aggravée par une série de réformes. D’abord en collège il y a trois ans et aujourd’hui celle des lycées, ces réformes n’ont qu’un seul objectif : la réduction drastique du volume horaire de la plupart des disciplines. C’est cela qui entraîne les suppressions de moyens et donc de postes. En réalité, la baisse des effectifs souvent avancée, n’est rien d’autre qu’un alibi, un paravent !

Cette réforme du lycée est injuste, complexe à comprendre, et va organiser un véritable tri social et des inégalités géographiques scandaleuses. La répartition des spécialités dans les lycées de l’académie montre l’incapacité de l’administration à couvrir les besoins en termes de possibilité de choix des élèves en tenant compte de la situation archipélagique de l’académie et de l’aménagement du territoire. Saint-Martin, Marie Galante, le Nord Grande-Terre et la Côte sous Vent sont abandonnés !

Le recours aux heures supplémentaires, enrobée de défiscalisation sonnante et trébuchante, n’est pas la solution pour gérer la pénurie engendrée par la suppression de ces postes dans notre académie
7200 Heures Supplémentaires
soit l’équivalent de 400 postes !

Quant à la carte de formation proposée, c’est du « déshabiller Pierre pour habiller Paul » avec juste un redéploiement des moyens et des transferts de divisions pour, soi-disant, redonner ses lettres de noblesse aux Lycées Professionnels. Mais les personnels et les élèves ne sont pas dupes !

Cette situation n’est pas une fatalité comme on voudrait nous le faire croire mais bien le fait de la politique gouvernementale avec la complicité de fonctionnaires zélés incapables de décrire la réalité sociale de la Guadeloupe, de donner au ministère des éléments fiables pour un meilleur calcul de la dotation lors du dialogue de gestion.
Nous dénonçons cette politique scélérate du gouvernement et de ses représentants qui encore une fois utilisent l’école comme un moyen pour faire des économies.

L’éducation n’est une priorité ni nationale ni académique. Tous les collèges et lycées de l’académie seront touchés de plein fouet et les conditions de travail des personnels et d’apprentissage des élèves seront dégradées.

La réforme des lycées, en limitant fortement les options par établissement va obliger les élèves à des déplacements très importants selon les options qu’ils ont choisi, alors même que la région est incapable de proposer un service de transport en commun cohérent, et que les places en internat sont fortement lacunaires ! Les élèves issus des classes populaires vont ainsi se retrouver dans l’obligation de faire des choix d’orientation par défaut !
C’est pourquoi l’intersyndicale de l’éducation appelle à la mobilisation de tous les acteurs, personnels d’enseignement et d’éducation, parents d’élèves, pour exiger une éducation de qualité en Guadeloupe et la mise en place d’une nouvelle politique éducative pour mettre un terme à la situation catastrophique actuelle de l’école dans notre académie.

TROP C’EST TROP ! NOUS DISONS :

• Non aux suppressions de postes injustes !
• Non à la carte scolaire dans le premier et le second degré !
• Non à la réforme des lycées !
• Non à la carte des formations proposées !
• Non à la deuxième heure supplémentaire obligatoire dans le second degré !

NOUS EXIGEONS :
• Des créations de postes à la place des heures supplémentaires
• L’abandon des réformes qui mettent à mal les statuts des personnels et qui suppriment des postes (réforme des lycées et du baccalauréat)
• Une carte des formations en lien avec la réalité du territoire,
• La mise en place de toutes les spécialités dans les lycées de l’académie pour donner du sens au choix des élèves,
• L’extension de la carte de l’éducation prioritaire pour les établissements qui nécessitent des moyens appropriés.
• La création de moyens supplémentaires dans l’Académie de la Guadeloupe compte tenu de la situation sociale, rurale et archipélagique de notre département, et des faibles moyens alloués à l’Éducation Prioritaire depuis 2014.

MOBILISONS-NOUS !
TOUS EN GRÈVE
JEUDI 31 JANVIER ET VENDREDI 1ER FÉVRIER 2019

FAEN/SNCL – FNEC-FP-FO – FSU – SEP/CGTG – SE/UNSA – SPEG

TOUS EN GRÈVE

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



Logo SNES-FSU Guadeloupe
Facebook Twitter YouTube
SNES-FSU Guadeloupe
2 ruelle Sainte-Lucie
résidence Les Alpinias
Morne Caruel

97139 Les Abymes
0590 90 10 21
📧 guadeloupe@snes.edu
🏠